Le shiatsu trouve son origine au Japon où les plus anciennes traces de massageshiatsu ancien 2 thérapeutique basé sur les principes de la médecine chinoise datent du VIème siècle, sous le nom de Kampô, puis de Anma, ou Amma.
Le Anma est alors une pratique thérapeutique complète comprenant diagnostique et traitement qui continue de s’enrichir pendant des centaines d’années.

Mais suite à la fermeture du Japon avec le monde extérieur vers 1600, le Anma, ancêtre su shiatsu, se dévitalisera pour ne plus être considéré que comme une simple technique corporelle populaire.
Il faut attendre la réouverture des échanges avec le reste du monde à la fin du XIXème siècle, et l’entrée de la médecine occidentale au Japon, pour voir un renouveau de ces connaissances traditionnelles.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le terme « shiatsu » apparaît pour la première fois en 1920 et est le fruit de la rencontre du massage traditionnel, le Anma, et de la chiropraxie occidentale.

Après la seconde guerre mondiale, face à la multiplication des pratiques thérapeutiques traditionnelles et du développement de la médecine occidentale qui les concurrence, le gouvernement japonais doit légiférer. Il créé un diplôme d’Etat de Anma traditionnel en 1947. C’est en 1955 qu’une première école de shiatsu fut officiellement reconnue par le ministère de la santé japonais.

En Europe, il faut attendre 1997 pour que le Parlement Européen reconnaisse le shiatsu comme une « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ».
En France, il n’est toujours considéré par les autorités que comme un massage de bien-être.