La relaxation s’adapte aux besoins de la maman

Les préoccupations de la future maman évoluent beaucoup au fur et à mesure de la grossesse. A chaque stade, les séances s’adaptent aux besoins du moment.

Elles apportent l’apaisement nécessaire face aux multiples questionnements propres aux premiers mois de grossesse.

Quand la future maman commence à percevoir les mouvements de son bébé, la relaxation offre un cadre idéal pour aller à sa rencontre et profiter pleinement de ces sensations. Si le papa souhaite participer, il est le bienvenu pendant les séances et apprend des massages et des manœuvres qui aident sa compagne à se détendre.

Vers la fin de la grossesse, la relaxation permet de calmer les inquiétudes qui apparaissent à l’approche de l’accouchement et donne de nombreux outils pour aborder ce jour aussi sereinement que possible. Là aussi, les papas qui le souhaitent peuvent s’investir et apprendre différentes techniques et manœuvres qui calment la douleur.

maman détendue modifié

Après l’accouchement, les séances sont pour la jeune maman un temps de repos précieux, pour son corps et pour son esprit, un espace d’écoute et de soutien. Un temps qui leur est réservé dans un moment de leur vie où elles en ont grand besoin.

 

La relaxation s’adapte aussi aux changements du corps

Vers la fin de la grossesse, il peut devenir difficile à la future maman de s’allonger (et se relever !…) sur un matelas posé au sol. Si c’est le cas, il est toujours possible de faire de la relaxation sur un lit. Ou sur un canapé confortable, si elle est plus à l’aise le buste relevé, en période de nausées par exemple.